Banc

Banc par Fabien Petiot et Yann Le Bihan

Grès molière et chêne

Trois cylindres forment une assise : l’un coupé en deux, les deux autres servant à soutenir et à relier. Deux assises forment un banc, une fois reliées par une planche de chêne. Ici la pierre du grès molière veiné, au dessin proche du bois, autorise un jeu graphique fait de continuités et de ruptures. Ce banc se présente comme un jeu de construction, véritable architecture où le regard circule le long des courbes et des arrêtes, des pleins et des vides. Matériaux nobles et mise en œuvre numérique et manuelle rendent ainsi hommage aux anciens bâtisseurs et nous projettent dans l’artisanat du futur, comme en témoigne cette création, fruit d’un dialogue entre un designer et un tailleur de pierre.

L’innovation y est omniprésente, en particulier pour le « numéro zero » de cette série limitée pour lequel le banc a été conçu « en kit », pour faciliter son transport, et avec un montage facilité par une aimantation de la pierre, un procédé totalement inédit consistant à placer des aimants dans la tranche de chaque morceau de pierre et, pour éviter un entrechoquement trop brutal, d’y plaquer un joint de cuir.

Il s’agit là d’une première collaboration fructueuse avec le Compagnon tailleur de pierre Yann Le Bihan, avant de nombreux futurs autres projets avec lui.

Courtesy Galerie Mouvements modernes (Paris)

Remerciements : S.A. Vermorel à Rodez (pierre)

© Crédits photo Thilbault Breton / Galerie Mouvements modernes